La Guerre de Secession (1861-1865) et l' abolition de l' esclavage
retour à l'accueil

La guerre de sécession est sans doute le conflit qui a été l' un des plus grands traumatisme de l' histoire des Etats-Unis.

A la fois annonciatrice des conflits modernes du 20ème siècle, par l'utilisation de nouveaux moyens de combat (cuirassé, sous-marin, fusil à répétition, télégraphe, mise en valeur des voies ferrées) et marquée par de grandes charges héroïques de cavalerie ou d'infanterie dignes de celles menées par les armées napoléoniennes, elle reste une guerre charnière entre deux époques. Une guerre totale dans laquelle furent engagés 2 800 000 combattants avec une véritable mobilisation économique dans les deux camps.

Cette Guerre au cours de laquelle s' affrontèrent les états du nord des Etats-Unis, partisans de l'abolition de l'esclavage à ceux du sud, dont l' économie reposait sur la main d'oeuvre constituée par les esclaves noirs éclata après l'élection à la présidence en 1860 d'un anti-esclavagiste,

Abraham Lincoln.

Onze états quittèrent l'Union pour former une confédération autonome. En faisant sécéssion le conflit fut lancé. Jusqu'en 1863, les sudistes (ou confédérés) eurent une puissance militaire bien supèrieure à celle du nord dont les armées subirent de graves revers.


Abraham Lincoln s'entretient avec ses généraux


Après cette date, les armées de l' Union menée par le général Grant reprirent le dessus et amenèrent la capitulation du sud le 9 avril 1865 à Appotamox.

Cette victoire du nord préserva l'Union et mit fin à l'esclavage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

voir les costumes
voir les recettes


Accueil -Sommaire des Etats-Unis-Visite les Etats-Unis en photos
Idées de recettes - les traditions vestimentaires